Restez informé avec notre

vidya-blog_header-text-illvidya-blog_header-illustration
vidya_logo-black

Oh vous avez attrapé un rhume ? Norman Walker

par
Alain MINNOY
|
13 Mar 2020

« Vous avez le nez bouché ? Vous éternuez ? Vous vous sentez abattu ? Oh, vous avez encore ‘’attrapé’’ un rhume ! Voyons ce qu’en pense le célèbre hygiéniste Norman Walker

Né le 4 Janvier 1886 et mort le 6 Juin 1985, il passa près de 70 ans a étudier les effets cliniques des jus de légumes et de fruits sur notre santé.
Convaincu que la consommation régulière de légumes et de fruits crus avait un réel potentiel régénérant pour l’organisme humain, il fut le premier à construire un extracteur de jus.

Depuis de très nombreuses années

les chercheurs cherchent, et tentent de trouver, d’isoler et d’identifier un ‘’microbe’’ insaisissable qui serait responsable du simple rhume. Au milieu des années 20, la recherche scientifique fit les gros titres des journaux avec la ‘’découverte’’ de ce fameux ‘’microbe’’, qui était visible au moyen des microscopes les plus puissants de l’époque. Et pourtant, on avait ‘’découvert’’ ce microbe ! Les microscopes électroniques, de plus en plus performants, permettent aujourd’hui d’agrandir des milliers, et même des centaines de milliers de fois, le virtuellement invisible. En sorte que les scientifiques caressent encore l’idée d’ ‘’attraper‘’ un jour ce microbe, mais les recherches n’ont toujours rien donné.

Bien sûr, ils ont réussi à identifier des centaines de microbes, virus et bactéries différents

, mais aucun d’entre eux n’est capable de provoquer un rhume. Tous se développent sur le mucus présent en cas de rhumes : c’est d’ailleurs pour cette raisons qu’ils existent, pour dissoudre, désintégrer, décomposer et évacuer le mucus qui accompagne le simple rhume (et d’autres symptômes et maladies) Mais le microbe ou le virus censé démarrer un simple rhume n’a jamais été détecté. Il n’existe aucun microbe au monde qui puisse être la cause d’un rhume.

L’analogie avec l’électricité va se montrer intéressante pour expliquer le fonctionnement des rhumes. Votre installation électrique est équipée de fusibles, nous sommes d’accord ? Que se passe-t-il lorsque le circuit électrique est en surchauffe parce que vous avez surchargé la ligne en faisant fonctionner trop d’appareils en même temps ? 3 Est-ce qu’un ‘’microbe’’ vous avertit qu’un fusible va sauter ou que la surchauffe des fils électriques risque de mettre votre maison à feu ? Non, absolument pas. Si le fusible ne saute pas, la surcharge électrique et la surchauffe des fils provoqueront un court-circuit qui déclenchera un incendie. Repensez à cette histoire la prochaine fois que vous ‘’attraperez’’ un rhume… Dans l’ordre naturel des choses, s’ils ne sont pas évacués de l’organisme, les déchets produisent dans le corps une fermentation et une chaleur anormale. Quand cette fermentation atteint un degré de toxicité suffisamment élevé, notre corps, alarmé par notre négligence à faire le ménage à l’intérieur de notre organisme, nous adresse une mise en garde sous la forme de cette élimination de mucus que l’on appelle de tout temps un ‘’rhume’’.

C’est aussi simple que cela, et la preuve a été apportée un nombre incalculable de fois, si l’avertissement de la nature est ignoré, des pathologies plus graves se développent, dont la liste bien connue couvre des pages entières d’encyclopédies médicales. Ne maudissez jamais un rhume qui vous tombe dessus. Soyez bien plutôt reconnaissants de cet avertissement fort à propos, et intervenez en conséquence. Aucun médicament n’a jamais guéri un rhume sans entraîner le développement d’affections secondaires d’une nature parfois plus grave et que l’on n’attribue jamais à ces médications.

En résumé, le rhume est le résultat de la sécrétion d’un trop-plein de déchets accumulés, et de leur élimination insuffisante et inadéquate.

Le côlon est le réceptacle de toutes ces toxines.

De là, celles-ci se propagent dans tout le corps et occasionnent une production malsaine de mucus dans les sinus. Une accumulation excessive de selles dans le côlon est un facteur contribuant à la production de mucus. Et le résultat peut en être le rhume ! Toute personne intelligente devrait accorder son attention à ces faits et entreprendre ce que d’innombrables de ses semblables entreprennent dès les premiers symptômes de rhume : effectuer des lavements (il ne s’agit pas de laxatifs) ou des irrigations coliques pour en éliminer la cause.

Des jus de fruits et un jeûne d’un jour ou deux – pendant lesquels on ne boira que de l’eau et des jus de fruits – se révéleront très efficaces pendant cette période de nettoyage.

Un régime à base d’aliments crus et de jus crus, et une hygiène interne scrupuleuse, tout particulièrement du côlon, sont sans conteste les meilleurs moyens de prévenir l’accumulation de toxines et la formation de mucus. Norman Walker est l’inventeur du premier extracteur de jus, le Norwalk.

Les livres de Norman Walker:

 

 

Newsletter

Profite de plus de conseils, reste informé de nos actualités et découvre nos nouveautés avec à notre newsletter.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

À propos de l’auteur

Voir les commentaires

7 commentaires
  1. Justement, l'article prétend qu'il n'est pas contagieux.
    Peut-être que le fait qu'un groupe de personnes proches géographiquement coupèrent les mêmes symptômes est du au fait qu'elles aient aussi la même hygiène.

    Par contre, la question qu'on peut se poser, suite à cet article, est : pourquoi ces symptômes surgissent-ils l'hiver ?

    1. En plus de notre épuisement, du stress, notre corps doit lutter contre les agressions du froid, on s'active moins, nous sommes trop couverts, le choc thermique est parfois tel qu'il décolle le mucus dont nous sommes surchargés - nettoyons notre colon régulièrement et tout ira bien

  2. Un article très intéressant mais une question se pose toutefois : comment se fait-il que le rhume soit contagieux ?
    Dans ce que vous décrivez, une personne ayant un rhume ne devrait pas être contagieuse. Or il arrive souvent que lorsque l'on croise quelqu'un qui est malade, nous soyons malade à notre tour.
    Ce n'est pas parce-qu'aucun virus ou bactérie n'a été décelé a ce jour qu'il n'existe pas. Après, je pense évidement qu'il y a des terrains plus favorables à d'autre pour que son développement déclenche une maladie et je ne nie pas non plus que des processus tel que vous les décrivez existe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

tu aimeras aussi

News
letter

Profite de plus de conseils, reste informé de nos actualités et découvre nos nouveautés !
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
© Vidya Ayurveda
2020
|
Mentions Légales & Politique de Confidentialité
magnifierarrow-leftarrow-right linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram