Sélectionner une page

Un peu d’histoire…

L’huile de ricin est une huile extraite des graines de ricin, produites par la plante originaire d’Afrique tropicale.
L’utilisation de cette huile remonte à loin : vers -4000 avant J.-C., elle était utilisée par les Egyptiens. Certains témoignages racontent qu’elle était utilisée par Cléopâtre elle-même. Cette huile était déjà également connue pour ses propriétés laxatives puisqu’on les retrouve dans l’Ebers Papyrus, un des plus anciens traités médicaux qui date d’environ 1550 ans avec J.-C.
En Inde, elle est également utilisée depuis des centaines de milliers d’années. Elle était d’abord utilisée comme combustible dans les lampes à l’huile. Elle a ensuite été considérée dans la médecine ayurvédique comme un remède puissant contre les maladies arthritiques.

Une huile bienfaisante

L’huile de ricin est connue pour ses nombreux bienfaits : riche en oméga 9 et contenant de la vitamine E, elle est très utile en soin beauté autant que pour guérir certains maux. Elle a également des puissantes propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes.

En soin beauté, elle fortifie et fait repousser les cheveux, répare les ongles cassants, permet également de rendre les cils et les sourcils plus résistants. Très hydratante et grâce à sa teneur en acides gras, elle permet aussi de servir de crème pour le visage car elle protège et adoucit la peau. C’est donc un outil utile pour réparer les peaux sèches ou les ezcémas. On lui trouverait aussi des vertus pour atténuer les rides et pour éliminer l’acné grâce à l’acide ricinoléique qu’elle contient.
Grâce à ses propriétés antibactériennes, elle permet de soigner les coupures, les éraflures et les tâches de vieillesse et de calmer les douleurs.

Autres vertus

Pour ses autres vertus, l’huile de ricin permet de soigner la constipation. Connue pour ses effets laxatifs depuis de nombreuses années, l’huile peut être utilisée par voie orale pour lutter contre la constipation. Ses pouvoirs laxatifs étant assez puissants, il est recommandé de ne l’utiliser par voie orale que par recommandation de son médecin.
Ses propriétés anti-inflammatoires permettent également de soulager l’arthrose, les douleurs musculaires et les inflammations des nerfs.
Elle permet aussi de drainer le surplus de liquide du foie et du système lymphatique, ce qui soulage les douleurs de foie.

Selon une étude, elle renforcerait le système immunitaire car elle permet d’augmenter le taux de globules blancs dans le sang. William Mcgarey, médecin américain a écrit le livre ‘’The Oil That Heals’’ (‘’l’huile qui guérit ’’). Il a étudié le phénomène et a découvert lors d’études que les patients qui utilisaient des cataplasmes d’huiles de ricin produisaient beaucoup plus de lymphocytes que les autres qui utilisaient des cataplasmes placébo. Plus on a un taux élevé de lymphocytes dans notre corps, plus les toxines sont éliminées rapidement. Cette huile aide donc à guérir ou à éloigner la maladie.

Précautions à connaître avant d’utiliser l’huile de ricin

Si l’huile de ricin a de nombreuses qualités, la graine de ricin secrète de la ricine. Une toxine puissante qui, ingérée, tue les cellules vivantes et est donc mortelle.

Mais l’huile ne contient aucune ricine, évidemment mais elle peut amener des effets secondaires: l’acide ricinoléique qu’elle contient va déclencher une action laxative très puissante. C’est cet effet qui va aider le corps à nettoyer le système lymphatique (purge). Mais ne faites pas de purge de ricin si vous avez une faible vitalité.

Elle est donc un outil paré de nombreuses vertus mais attention : même si de nombreux témoignages rapportent ses qualités et ses bienfaits, peu d’études ont été faîtes sur le sujet, il faut donc l’utiliser avec précaution (consultez un naturopathe qualifié).

Pour continuer la lecture sur l’huile de ricin:

– La purge à l’huile de ricin : mise en pratique, observation et conséquence, par Adrien Ruet

– LA PURGE À L’HUILE DE RICIN (AVEC AVIS ET TEMOIGNAGES), par Estelle Sovanna

Sources: