Sélectionner une page

Aujourd’hui, on te retrouve pour la rubrique “Les rituels” pour parler du jeûne du Ramadan !

Depuis quelques jours, tu as sûrement pu entendre autour de toi que le mois béni des musulmans vient de débuter. Etant donné que certains d’entre nous ainsi que de notre communauté pratiquent le ramadan, on a pensé qu’il était intéressant d’expliquer en quelques lignes les choses à savoir sur le ramadan, le jeûne et ses rituels pour celles et ceux qui ne connaitraient pas. Parce que le vivre ensemble passe aussi par la connaissance de l’autre !

Alors, le ramadan c’est quoi ?

En réalité, le ramadan n’est pas une action mais le nom d’un un mois et plus précisément le 9e mois du calendrier musulman. Chaque année, depuis plus de 16 siècles, les musulmans jeûnent pendant plus ou moins 30 jours d’affilé. Les dates de début et de fin reculent de 10 à 11 jours chaque année car le calendrier musulman est basé sur un calendrier lunaire. Le jeûne commence juste avant l’aube et se termine au coucher du soleil (ces 2 horaires correspondent à deux prières parmi les 5 quotidiennes).

Pourquoi ?

Le ramadan est une prescription divine pour les musulmans, c’est une période placée sous le signe de l’amour de Dieu qui se traduit par la lecture du livre saint, le Coran, par les prières nocturnes mais pas que : la générosité et l’entraide envers les nécessiteux (encore plus que durant le reste de l’année !).

Le Ramadan, c’est :

– Ne pas manger, ni boire, pas de relations charnels de l’aube au coucher du soleil
– Se retrouver avec Dieu et donc avec soi même
– Partager des moments en famille
– Nourrir sa spiritualité
– Le pardon
– Être reconnaissant
– Aider les autres

Etant donnée que les repas de la journée sont supprimés, cela offre plus de temps pour la réflexion et la spiritualité. C’est une sorte de “mise à jour” spirituelle, psychologique et physique.

Comment ?

Du lever au coucher du soleil, les jeûneurs doivent s’abstenir de boire et de manger, de fumer et d’avoir des relations charnels. Il y a bien évidemment prescription pour les personnes les plus fragiles comme les femmes enceintes, les personnes âgées, les malades ou encore les enfants qui ne doivent pas pratiquer le jeûne. Les femmes doivent également interrompre leur période de jeûne durant leurs règles pour pouvoir se reposer pendant cette période difficile pour elles. Pour toutes ces personnes (sauf les enfants), il faut soit rattraper la période plus tard dans l’année (dans la mesure du possible) ou faire des dons au plus démunis (dans le cas où la pratique du jeûne est impossible ultérieurement).

Afin d’avoir plus de facilité durant la journée, les jeûneurs peuvent effectuer un repas avant le lever du soleil (appelée “sahur”).

Durant la journée, le quotidien ne change pas forcément pour beaucoup. Néanmoins, il est important d’intégrer plus de temps de prière, lire et prendre soin de soi et des autres. Même si ça devrait être le cas durant toute l’année, c’est d’autant plus important d’être bienveillant, à l’écoute et généreux durant ce mois béni.

Lors du coucher du soleil, c’est le moment de se retrouver en famille et de rompre le jeûne. En général, la soirée se passe en plusieurs étapes :
1) Rompre le jeûne souvent accompagné d’une datte et d’un verre de lait ou d’eau
2) Prier
3) Boire une soupe à base de légumes et légumineuses ou viandes suivi d’un plat qui varie selon les familles.

Pour ceux qui travaillent le lendemain, il est préférable de dormir et de se lever pour le “sahur” avant de se rendormir. Alors que d’autres vont préférer rester éveillés pour prier et invoquer Dieu.

Pourquoi les musulmans rompent le jeûne avec des dattes en nombre impair ?

Le prophète Mohammed, figure emblématique de l’islam, mangeait 3 dattes pour rompre le jeûne et 7 par jour lors des journées en dehors du mois de Ramadan, c’est donc pour imiter cette tradition prophétique que les musulmans mangent un nombre impair de dattes. Les dattes ont toujours été une grande source d’énergie dans une petite bouchée !

Le jeûne du mois de Ramadan, un jeûne intermittent

Il y a différents types de jeûne : sec, hydrique, intermittent. Le jeûne de Ramadan est consiste à un jeûne intermittent sec. La durée de ce jeûne varie en fonction des saisons et de la zone géographique. En hiver les journées sont plus courtes qu’en été. Les musulman.es belges et français peuvent donc jeûner de 10 heures (en hiver) à 20 heures en (été). Cette année, la durée est de 15 heures environ pour les belges et français par exemple.

Et comme tout jeûne intermittent, le jeûne du Ramadan comporte de nombreux bienfaits !

> Ecoute le podcast Ramadan : Spiritualité, sobriété et simplicité !

Que se passe t -il quand on jeûne Ramadan ?

  • au bout de 8 heures sans manger, notre corps est en jeûne. A ce moment la, nos réserves en glucose sont complètement HS !
  • le corps va puiser dans nos réserves de graisses pour fabriquer du sucre et donc de l’énergie.
  • les premiers jours sont un peu difficiles mais au delà du 5-8 -ème jour, le corps s’habitue à se rythme et on remarque un état d’esprit plus tranquille et serein.
  • après une quinzaine de jours à jeuner, nos émonctoires sont au tops de leur mécanismes de détoxifications ! On ne mange que très peu, la digestion est donc au repos et l’énergie est mobilisée par tous les autres organes comme le foie, les reins, la peau et les intestins ! On a aussi plus d’énergie pour notre mental, mémoire et concentration.
  • Comme le Ramadan est un jeûne intermittent, les 2 petits repas apportés au corps des nutriments, c’est pour cette raison que durant ce jeûne, le corps n’utilise pas les réserves protéiques des muscles ( et donc si on ne perd pas de muscle, on perd surtout du gras, elle est pas belle la vie ?)

Les bienfaits du jeûne intermittent

– Effet positif sur le microbiote
– Améliore la santé digestive
– Augmente l’énergie vitale
– Préviens les maladies cardiovasculaires
– Améliore le métabolisme des sucres et augmente la sensibilité à l’insuline
– Réduit l’inflammation
– Soulage les maladies chroniques dû à un état inflammatoire

Bien que le jeûne du Ramadan soit d’abord un jeûne spirituel et religieux, il est aussi un jeûne thérapeutique au même titre que les autres types de jeûne !

> Découvre notre dossier sur le jeûne thérapeutique

Voici, en quelques mots, le déroulement d’un rituel béni dans la communauté musulmane : le jeûne.

A travers cette article, nous voulions informer et faire découvrir les différentes pratiques des uns et des autres !