Sélectionner une page

Les rituels est une de nos rubriques que nous vous proposons sur notre blog et sur notre compte Instagram. Dans #Les rituels, on te parle de toutes ces techniques, ces coutumes, ces gestes et habitudes de nos anciens ! Parce qu’en vrai, on a pas inventé grand chose, nos ancêtres avaient déjà compris pas mal de choses pour maintenir leur santé ! Pour ce premier billet des rituels, on te parle du massage lymphatique !

Historique du massage drainant lymphatique

Malgré son importance, il aura fallut attendre le 17ème siècle pour que l’on découvre l’existence du système lymphatique ! Ce sont deux médecins danois et français : Thomas Bartholin et Jean Pecque qui l’ont découvert en 1652. Mais c’est grâce à François Sappey, en 1883, qui a produit la grande cartographie de la circulation de la lymphe, que l’on a pu comprendre le rôle fondamental du système lymphatique. Quelques années après, c’est le médecin autrichien Winiwarter qui publiait pour la première fois un livre sur le massage lymphatique pour réduire les œdèmes puis plusieurs autres médecins ont travaillé et étudier le système lymphatique. Parmi eux, le prix Nobel en 1912, Alexis Carrel effectua des travaux sur l’action importante de la lymphe et de son système sur la régénérescence des cellules et des tissus.  

En 1930, c’est le kinésithérapeute danois Emile Vodder qui développa la technique du massage lymphatique nommé aussi “drainage lymphatique manuel” pour traiter ses patients souffrants de rhumes et de sinusites chroniques. Il avait remarqué que les ganglions lymphatiques de ces derniers étaient “enflés”. C’est de là que le Emile et Astride Vodder, élaborèrent tout un protocole de ce massage qui stimulera la circulation lymphatique et ainsi “dégonfler” les ganglions.

Le système lymphatique

C’est un grand réseaux de vaisseaux lymphatiques qui sont présents dans tous les tissus du corps sauf ceux du système nerveux, de la moelle osseuse, du cartilage et des muscles. Ce sont des vaisseaux ou le sang ne circule pas mais on retrouve à la place un autre liquide : la lymphe. Chaque vaisseaux est relié à un organe lymphatique :

  • Les organes lymphatiques primaires : la moelle osseuse et le thymus qui produisent les lymphocytes
  • Les organes lymphatiques secondaires : ganglions et la rate qui assurent la différenciation et la prolifération des lymphocytes.

La lymphe est un liquide blanchâtre qui ressemble au plasma sanguin mais sans les globules rouges. Elle est composée de globules blancs, de nutriments et de déchets. Notre système lymphatique contient environ 1-2 L de lymphe ! Les ganglions lymphatiques qui se trouvent le long des vaisseaux lymphatiques (aisselles, l’aine, cou) sont en quelques des stations d’épuration qui filtrent la lymphe et permettent donc d’éliminer les déchets et toxines.

La lymphe contrairement au sang n’a pas de pompe pour l’aider à circuler. Le sang est propulsé grâce à l’activité de la pompe du cœur alors que la lymphe circule grâce au mouvement : contraction musculaire, mouvement du corps. C’est la raison pour laquelle, le massage lymphatique est une excellente manière de stimuler la lymphe et tous les réseau lymphatique.

Le principe

Le massage lymphatique (ou drainage lymphatique manuel) est un massage doux qui consiste à stimuler la circulation de la lymphe, à stimuler les mécanismes de détoxification du corps et à renforcer le système immunitaire. Selon la méthode du Dr Vodder, le massage consiste en des mouvements circulaires avec les mains en variant les pressions et dans le sens de la circulation de la lymphe.

D’autres méthodes existent :

  • celle du Dr Albert Leduc, qui repose sur celle du Dr Vodder. Elle combine le massage manuel à des appareils de pressothérapie.
  • celle du Dr Jacquemay, qui repose sur l’utilisation d’huile aromatiques. Cette techniques repose sur les principes de la médecine chinoise.

Pourquoi pratiquer ce rituel ?

Ce rituel sera bénéfique pour :

  • Stimuler les mécanismes de détoxification
  • Booster l’immunité
  • Ceux qui souffrent de rétention d’eau et d’œdèmes
  • Ceux qui sont sujet aux infections ORL
  • Réduire la cellulite
  • Améliorer la microcirculation
  • Une meilleure oxygénation cellulaire
  • Favoriser le renouvellement des cellules
  • Amélioration de l’aspect esthétique des membres inferieurs et supérieurs
  • Libérer les tensions
  • Diminution du stress et sensation de bien être

Comment réaliser le massage lymphatique ?

Chez un professionnel

Le massage lymphatique (ou le drainage lymphatique manuel) peut se faire chez un professionnel spécialisé dans ce domaine. Les séances durent au minimum 1 heure. Chez vidya, on te conseille Retour à Soi, une très bonne masseuse à Bruxelles !

Chez soi

Si tu ne peux pas te rendre chez un professionnel, tu peux aussi apprendre quelques gestes pour te masser toi même. Pour cela, rien de mieux qu’une vidéo !

Contre – indications

Certaines précautions doivent être prises dans les cas de sclérose du sinus carotidien, l’asthme bronchial, la thrombose, l’hyperthyroïdie et l’œdème cardiaque. Il faudra éviter de masser les zones atteintes. En cas d’infections aiguë, de tumeurs malignes et de tuberculose, ce massage est contre-indiqué sauf si ton médecin l’autorise.

Le brossage à sec pour stimuler la circulation lymphatique

Pour stimuler le système lymphatique et la lymphe, il y a aussi la technique du brossage à sec, une technique plus accessible et facile à réaliser au quotidien. Nous en parlions dans cet article Le brossage à sec de la peau.

Nos brosses pour le brossage à sec

Si tu as aimé cet article, n’hésitez pas à nous laissez votre retour en commentaire❤️