Restez informé avec notre

vidya_logo-black

LA MONODIÈTE

par
Alain MINNOY
|
3 Fév 2022

C’est quoi ?

Comme son nom l’indique, la monodiète consiste à se nourrir d’un seul aliment à la fois lors d’un repas.  Par exemple, la fameuse cure de raisins consiste à se gaver uniquement de raisins pendant plusieurs jours.  J’ai essayé pendant 7 jours, c’est pas facile, mais ça vaut la peine de tenir bon.  C’est l’une des technique de guérison et de détoxification majeure de la naturopathie.

Raisins blancs

 

Il est aussi possible de varier l’aliment chaque jour, voire même à chaque repas, du moment qu’un seul aliment est ingéré lors d’un repas donné.

La monodiète se fera avec des fruits ou des légumes crus, avec des soupes, du riz, des pommes de terre, …  La détoxification sera plus puissante et rapide avec des aliments crus, particulièrement les fruits.   Donc, pour les personnes qui prennent des médicaments réguliers, qui sont en fort surpoids ou qui souffrent de maladies chroniques, allez-y mollo comme on dit.  Il y a beaucoup de naturopathes compétents pour vous accompagner lors de ta monodiète, donc n’hésite pas à te faire suivre.

C’est toi qui décide de la durée de ta monodiète, à toi de sentir quand tu désires l’interrompre. Le minimum conseillé est de 2 à 3 jours.

Un peu Histoire

La monodiete et le jeûne font partie de l’histoire de tous les peuples et de toutes les grandes religions.  Il y a le carême chez les catholiques, 40 jours de jeûne et d’abstinence (ben ouais).  Chez les musulmans, le Ramadan.  Les pratiquants rompent le jeûne traditionnellement avec quelques dattes et de l’eau.  Cette tradition a été remplacée pour certains par le durum / frites de nos jours 😊 mais il y a encore des puristes.  En Inde, la pratique des restrictions alimentaires est mentionnée dans le Mahabharata, une épopée rédigée en Sanskrit il y a plusieurs millénaires.

La monodiète de raisins a fait parler d’elle dans les années 30, à la suite de la publication du livre « Grape Cure for Cancer » (Cure de raisins pour guérir du cancer) de Johanna Brandt, une infirmière sud-africaine qui déclarait avoir vaincu son cancer de l’estomac grâce à ce procédé.

La monodiète a été remise au goût du jour par les hygiénistes et naturopathes des 19ème et 20ème siècle : Norman Walker, Herbert Shelton, Helmut Lützner, Pierre Valentin Marchesseau, John Tilden, Robert Masson, André Roux, Grégoire Jauvais, André Passebecq, Desire Merien, Albert Mosseri, Thierry Casanovas, Dr Robert Morse, ...

Herber Shelton a notamment écris un livre très intéressant : « Les combinaisons alimentaires et notre santé ».

Donc, rien de nouveau sous le soleil, la monodiète est une pratique ancestrale pleine de sagesse.

Pourquoi faire une monodiète ?

pourquoi monodiète

 

Le but de la monodiète est de permettre à l’organisme de se reposer et de se détoxifier, mais aussi de carrément guérir et de se régénérer.  Le fait de ne devoir digérer qu’un seul aliment à la fois permet au système digestif de beaucoup moins travailler.  Combine cela avec un aliment santé, des repas pas trop chargés, et c’est tout bénef, ton corps te dit THANK YOU.

Tes organes dépuratifs - le foie, les reins et les intestins - travailleront au ralenti et l'accumulation de toxines étant limitée, ils pourront (enfin) évacuer leurs propres déchets.

Cependant, la monodiète n’est pas un jeûne hydrique.   Le jeûne permet une détoxification et une régénération encore plus rapide et efficace.  La monodiète peut être considérée comme une première approche du jeûne pour les gens curieux ou comme un nettoyage doux.  La monodiète est plus simple à intégrer dans son quotidien que le jeûne, et peut être réalisée tout en travaillant, tandis que le jeûne est plus restrictif et implique de rester au repos complet.

Toutes les monodiètes de plus de 3 jours t’assurent une perte de poids substantielle, mais attention de ne pas craquer après.  Continue à manger léger et à bouger ton corps de rêve pour ne pas perdre les bienfaits de ta monodiète.

Comment faire ta monodiète ?

Premièrement, tu dois choisir ta monodiète, tout en restant flexible.

Par exemple, tu commences une monodiète de raisins, mais au troisième jour tu as une envie incommensurable de céleri.  Fais un jus de céleri ou un repas de céleri.  Bon évidemment l’envie de cigarette ou de gâteau au chocolat doit être écartée 😊.  On verra ça en détail plus loin.

Tu dois également ne pas oublier de bien boire de l’eau pure (eau osmosée - eaux de source faiblement minéralisées), c’est essentiel pour éliminer les toxines.

Tu peux également boire des tisanes aux plantes pour accompagner ta monodiète et aider tes émonctoires (foie, reins, peau, poumons et intestins) à éliminer les toxines.

Voici quelques idées pour toi :

  • Foie : pissenlit, ortie, artichaut, radis noir, boldo, …
  • Reins : ortie, prêle, sève de bouleau, …
  • Peau : pensée sauvage, bardane, mélisse, écorces d’agrumes, …
  • Poumons : mauve, menthe poivrée, guimauve, thym, réglisse, …
  • Intestins : psyllium, graines de chia, graines de lin, mauve, cumin, coriandre, fenouil, …

Une ou deux semaines avant, commence déjà un changement alimentaire et d’habitudes :

  • Mange léger et évite les protéines (viande, poisson, lait, légumineuses, céréales, …).
  • Rajoute plus de fruits et de légumes verts.
  • Élimine les toxiques : café, alcool, junk food, drogues, aliments industriels, sucre raffiné, sodas, …
  • Arrête de fumer si c’est possible pour toi.
  • Fais du sport ou de la marche pour mettre en circulation les toxines dans ta lymphe et stimuler l'élimination.
  • Prend le temps de bien mâcher tes aliments.

Il faudra essayer de garder ces bonnes habitudes après ta monodiète pour éviter de ré-encrasser ton organisme.

Profites-en aussi pour ralentir et te ressourcer :

  • Repose-toi, dors plus et mieux.
  • Évite le stress sous toutes ses formes.
  • Ne regarde pas d’écran et prend un bouquin.
  • Balade-toi en forêt.
  • Fais de la méditation, du yoga, de la dance, du Chi Gong, de l’écriture, de la peinture.
  • Pratique le silence et l’introspection.

C’est parti, lance-toi dans ta première monodiète !

Combien de repas par jour ?

Il n’y a pas de règle stricte, mais entre 2 et 4 repas par jour est une bonne moyenne.  Certains pratiquent une méthode dégressive, et font quatre repas le jour 1, puis trois le jour 2,  deux le jour 3, etc…

Surtout il ne faut pas forcer et écouter ton corps.  Il ne faut pas suivre les envies qui te poussent à trop manger ou à manger des aliments plaisir.

Si tu ne ressens pas le besoin de manger le matin, ne mange pas le matin.  L’idéal est de ne pas avoir d’horaire fixe pour le premier repas de la journée, et de le faire au feeling.

Alterner fruits et légumes frais permet de réguler l’appétit et d’éviter les craquages et les fausses faims dues aux variations importantes de la glycémie.  En effet, les fruits riches en sucre augmentent notre envie de sel, et les légumes sont plus riches en sels.  C’est le principe du Yin et du Yang.

A quelle fréquence réaliser les monodiètes ?

Les monodiètes courtes de un ou deux jours peuvent êtres incluses dans votre routine hebdomadaire.

Les monodiètes de 3 jours peuvent se faire une à deux fois par mois si tu le souhaites.

Les monodiètes longues (1 à 2 semaines) sont plus espacées en général.  Une par saison au maximum.

Les monodiètes de très longue durée (3 semaines et plus) se font une à deux fois par an au maximum, voire même plus espacées si tu n’en ressens pas le besoin.

Quelle monodiète choisir ?

Quelques monodiètes célèbres :

  • La cure de raisins : le raisin est délicieux, à croquer, en jus, en smoothie. Cette cure assure un regain d’énergie rapide, un confort digestif, un sommeil récupérateur, un teint amélioré.
    Elle se pratique à l’automne, saison du raisin.
  • La monodiète de bananes : la banane est très riche en vitamines et très nourrissante, elle contient peu de lipides, elle est très digeste. Elle contient beaucoup de potassium, de phosphore, de vitamines A, B et C.  Cette monodiète te permet de poursuivre tes activités sans te fatiguer.
  • La monodiète de pommes : elle se pratique au printemps, en automne ou en hiver, pendant au moins 3 jours. C’est une monodiète essentiellement diurétique, qui soulage la constipation et les douleurs rhumatismales.  Tu peux aussi la manger râpée ou cuite.  La pomme est très nourrissante, de par sa richesse en fructose (sucre lent) et sa pauvreté en graisses.  Elle est aussi très riche en pectine, qui régule le taux de cholestérol.
  • La monodiète de soupe au chou : cette monodiète basse calories est célèbre car elle permet une perte de poids rapide. Attention toutefois aux flatulences 😊.  Elle se déroule en 7 jours, lors desquels on se nourrit exclusivement de soupe au chou. On l’appelle aussi le régime de la clinique Mayo ou le régime de l’hôpital sacré-cœur.  Voici la recette.

Soupe au Chou

Monodiètes printanières et estivales :

  • La monodiète de fraises : très riches en antioxydants, en vitamines et en minéraux. Elles ont des propriétés légèrement laxatives et fortement dépuratives, et permettent de drainer l'acide urique (un déchet de l'organisme) et les canaux biliaires. C’est une vraie cure detox qui permet de se sentir léger à l'approche de l'été. Prenez-les bio uniquement pour éviter les pesticides.
  • La monodiète de jus de carottes : c’est LA monodiète de printemps par excellence. Dépurative du foie, la carotte est aussi riche en bétacarotène, en oligoéléments, en potassium et en antioxydants.  Si tu souffres de rhumatismes, cette monodiète est faite pour toi.  Elle prépare également ta peau à l’exposition au soleil et les carottes, c’est bon pour tes yeux.
  • Autres monodiètes: cerises (contre la goutte, les troubles du cycle menstruel, les problèmes de colon), ananas (pour les allergies, arthrite, les hémorroïdes), poires crues ou en compote (nettoyage des intestins, stimule la vésicule biliaire)

Monodiètes hivernales (plus d’aliments cuits):

  • La monodiète de pommes de terre : pour soulager le système digestif. Essayez-la crue (juste un peu).  La cuisson vapeur est à privilégier pour ne pas augmenter son indice glycémique.
  • Autres monodiètes hivernales chaudes : riz semi-complet, patate douce, bouillon de légumes, millet, sarrasin,

Surmonter les petits soucis

Une monodiète, ça peut vite devenir « boring », c’est-à-dire qu’un moment donné, c’est bon quoi, on a envie de changer, et ça peut te pousser à abandonner et sauter sur la première tentation venue, genre ce délicieux cupcake au tiramisu dont tu rêves, ce burger végé avec plein de sauce andalouse, enfin on s’est compris.

Pour pallier à ce problème potentiel, je te présente La monodiète variée.

Il s’agira d’alterner les aliments pendant la monodiète.

Quels sont les avantages de la monodiète variée ?

  • Moins de monotonie : la monotonie n’est pas une mauvaise chose tant que cela n’entraîne pas un craquage et l’arrêt de la monodiète. En même temps, si cela devient un chemin de croix, alterner les aliments est une excellente solution.
  • Un meilleur contrôle de l’appétit : nous sommes naturellement attirés par le sucré, car c’est ce qui nous apporte de l’énergie, de la douceur, de la satisfaction. Cela peut entraîner une surconsommation de fruits.  La monodiète variée permet de réguler l’appétit.
  • Moins de risques de carences : certaines personnes sont fort carencées en certains éléments (vitamine D, B12, C, Fer, …). Varier les aliments lors de ta monodiète peut solutionner le problème des carences.  Tu peux aussi biensûr continuer à prendre tes compléments alimentaires.
  • En toute saison : malheureusement, la plupart des aliments de monodiète ne sont pas disponibles toute l’année, comme le raisin par exemple. Faut-il donc absolument attendre la bonne saison avant de se lancer ?   Non bien sûr.  Une monodiète variée permet de se lancer à tout moment de l’année.

Voici les aliments pour faire une monodiète selon les saisons ou composer au mieux votre monodiète variée (extrait du livre La monodiète variée, de Raphaël Pérez.

quatre saisons

Eté

  • Fruits : brugnon, cerise, figue, fraise, melon, pastèque, pêche
  • Légumes : chou-fleur, concombre, courgette, haricots verts, laitue, pois gourmand

 Fin d’été – début d’automne

  • Fruits : figue, fraise, poire, raisin
  • Légumes : betterave, carotte, choux, concombre, courgette, laitue

 Fin d’automne

  • Fruits : pomme, poire
  • Légumes : brocoli, carotte, chou chinois, endive, mâche, pourpier, scarole

 Hiver

  • Fruits : datte fraîche, mangue, pomme, poire
  • Légumes : carotte, courge, brocoli, tous les choux, endive, frisée, mâche, scarole, pourpier

 Printemps

  • Fruits : pomme, mangue
  • Légumes : batavia, carotte, céleri, chou blanc, chou rouge, épinard, laitue, pissenlit, pourpier, reine des glaces

Conclusion

Et voilà, tu sais tout !  Tu as compris que faire une monodiète chez toi, c'est facile, c'est amusant et ça t'apporte un nouveau souffle.
Toute l'équipe Vidya te souhaite plein de santé, d'énergie positive, de courage et de volonté pour ta monodiète.

La santé, c'est une affaire personnelle entre toi, ton mental et ton corps, alors c'est l'occasion d'en reprendre le contrôle et de gagner en autonomie.

 

 

 

 

 

 

Newsletter

Profite de plus de conseils, reste informé de nos actualités et découvre nos nouveautés avec à notre newsletter.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

les dattes fraîches

Si jamais, un ptit craquage sain

Acheter

L'Osmoseur Origine

Une eau pure est essentielle pour se débarrasser des toxines

Acheter

La sève de Bouleau

Dépurative, reminéralisante, un atout pour votre détox

Acheter

À propos de l’auteur

Voir les commentaires

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

tu aimeras aussi

News
letter

Profite de plus de conseils, reste informé de nos actualités et découvre nos nouveautés !
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
© Vidya Ayurveda
2022
|
Mentions Légales & Politique de Confidentialité
magnifierarrow-leftarrow-right linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram