Sélectionner une page

Si d’aucun.es ne jurent que par leur bienfaits, on sent que comme beaucoup de méthode de santé naturelle, les huiles essentielles sont toujours suivies d’une liste interminable de précautions à prendre comme une notice de médicament et beaucoup les voient comme des dangers.
Alors, pourquoi ces petites fioles magiques connues des civilisations anciennes et aujourd’hui scientifiquement reconnues font-elles autant parler d’elles ?⁠⁠ Aujourd’hui, on te propose un article complet sur les huiles essentielles !
⁠⁠
Si tu cherches des HE de qualité, on peut enfin t’en proposer sur notre eshop ! Cela  fait des mois qu’on cherche un producteur sérieux et on l’a enfin trouvé ! Nos HE proviennent de La ferme de Vanadal qui garantie que toutes les plantes utilisées pour faire les HE sont récoltées à la main et distillées immédiatement après la récolte afin de préserver toutes leurs qualités olfactives et physico-chimiques !

COMMANDER NOS HUILES ESSENTIELLES

Qu’est ce qu’une huile essentielle ?

Au départ, elles étaient utilisées comme matières premières des parfums et comme principes actifs des médicaments. Mais aujourd’hui, elles sont utilisées plus largement dans les cosmétiques, les préparations culinaires, pour leurs bienfaits sur notre santé …
Une huile essentielle est un extrait liquide et aromatique concentré de principes végétaux actifs. Même si le terme “huile” peut le laisser croire, les HE ne contiennent pas de corps gras. L’extraction des HE peut se faire à partir des différentes parties d’une plante : feuilles, fleurs, graines, baies, écorce, bois…

Comment produit-on les huiles essentielles ?

D’après l’association française de normalisation (AFNOR), une huile essentielle doit être « obtenue à partir d’une matière première d’origine végétale, après séparation de la phase aqueuse par des procédés physiques : soit par entraînement à la vapeur d’eau, soit par des procédés mécaniques à partir de l’épicarpe des Citrus, soit par distillation sèche ».

Il existe deux techniques traditionnelles d’obtention d’une huile essentielle :
l’extraction par expression à froid pour les zestes d’agrumes. Il s’agit d’éclater les sacs d’arômes manuellement, en les explosant par pression mécanique. On extrait la pulpe puis on presse le zeste. Enfin, on procède à une décantation à froid pour séparer l’essence de l’eau.
la distillation par vapeur d’eau pour la plupart des plantes. Cette méthode consiste à faire circuler de la vapeur d’eau à travers la masse végétale pour en libérer les essences contenues dans les petites poches glandulaires. Apres condensation, les essences sont recueillies sous forme d’huile essentielle.

Comment agissent les huiles essentielles ?

L’action des huiles essentielles se compose en 3 activités différentes, qu’on nomme la ternaire aromatique :

Activité biochimique : les molécules des huiles essentielles agissent sur les récepteurs biochimiques qui se trouvent dans nos cellules. Cela entraine une cascade de signalisation et une action thérapeutique.

Activité énergétique : les HE ont un potentiel électronique, c’est à dire qu’elles ont un excès ou un déficit d’électrons et peuvent donc échanger de l’énergie avec le milieu dans lequel elles sont.

Activité informationnelle : les arômes des HE sont transmis au cerveau sous forme d’influx nerveux et entrainent des réactions psychologiques et physiologiques.

C’est la synergie de ces 3 activités qui confère aux HE leur efficacité et leur spécificité.

Les huiles essentielles sont puissantes grâce à :

leur concentration : véritables concentrés de plantes, un petit flacon représente plusieurs kg de plantes.
leur composition chimique : des centaines de molécules aromatiques en proportions variables selon la provenance et le sol de culture.
l’action synergique des molécules qui agissent ensemble et en complémentarité.
leur facilité à traverser la peau pour atteindre au plus vite la zone touchée.
leurs odeurs qui déclenchent des réactions dans les zones olfactives du cerveau.

Les bienfaits des huiles essentielles ?

Les huiles essentielles ont de multiples propriétés, parmi elles, on peut citer : anti-bactérienne, anti-fongique, anti-virale, anti-parasitaire, immuno-stimulante, circulatoire, anti-inflammatoire, antalgique, antispasmodique, calmante et sédative, expectorante, stimulante, répulsive, digestive. La liste de ces propriétés est loin d’être exhaustive !

Comment les utiliser ?

Il existe différents modes d’utilisation des huiles essentielles :

  • Par voies orales, en dilution et avec le conseil d’un thérapeute ou pharmacien
  • Par voies cutanées, pure ou en dilution en fonction de l’HE, en massage
  • En diffusion, à l’aide d’un diffuseur, brumisateur ou sur un galet
  • Dans les préparations culinaires, 2 gouttes suffisent pour parfumer vos repas !
  • Dans les cosmétiques / `DIY maison, masque visage ou cheveux par exemple
  • Bains / Bains vapeur, diluer dans une grande quantité d’eau

Attention toutes les HE ne peuvent pas être utilisées avec tous ces modes d’utilisation. Certaines sont interdites par voies orales ou en diffusion par exemple.

Les contre indication et précautions à prendre ?

Les huiles essentielles doivent être utilisées après avoir vérifié si quelconque allergie existait. Il faut impérativement faire un test d’allergie. Pour cela, il vous suffit juste de verser 2 gouttes de l’huile essentielle en question, sur le creux du coude ou du poignet et d’attendre 48 heures. Si aucune réaction allergique n’apparaît, vous pourrez l’utiliser sans problème. Aussi, si vous remarquez une irritation ou si vous ressentez des démangeaisons directement après l’application, cela ne signifie pas nécessairement que vous êtes allergiques. Généralement, la réaction allergique apparait entre 24h et 48h. Dans tous les cas, irritations ou véritable allergie, cessez d’utiliser l’huile essentielle.

Les huiles essentielles sont des remèdes naturels certes, mais naturel ne signifie pas sans danger. Les HE peuvent dans certains cas provoquer des irritations, des réactions allergiques, des inflammations de certains organes comme les reins, des crises d’épilepsie, une photosensibilisation, des avortements ou encore des évanouissements.

Il est important de faire un test d’allergie et respecter la posologie indiquée pour éviter ces risques.

De nombreuses contre-indications existent donc pour les huiles essentielles. Certaines se basent sur de réelles études et d’autres sont déconseillées par principe de précautions notamment pour les enfants, femmes enceintes et allaitantes. Chaque HE aura donc des précautions et contre indications spécifiques, que vous pourrez trouver chez votre thérapeute, pharmacien ou directement sur la notice d’utilisation.

Les 5 huiles essentielles indispensables

Voici notre sélection des HE indispensables à avoir dans votre trousse de pharmacie :

  • Arbre à thé (Tea tree) : anti-infectieuse, antibactérienne à large spectre d’action, antifongique, antiparasitaire, antiseptique, cicatrisante, tonique, décongestionnante veineuse, antifatigue, calmante. En cas d’abcès, d’affection cutanée, de carie, de coup de froid, d’imperfections et d’acné, en cas d’aphte, de pellicules et de poux.
  • Citron : tonique, antibactérienne, antiseptique, fluidifiante sanguin, digestive, protectrice hépatique, anti-nauséeux. En cas de ballonnements, de gaz, mal de mer et mal des transports.
  • Lavande : décontractante musculaire, anti-dépressive, calmante, réequilibrante, sédative, hypotensive, cicatrisante, régénératrice cutanée, insecticide et vermifuge, anti-inflammatoire, antalgique, anti-infectieuse, fluidifiante, décongestionnante, antispasmodique.
  • Ravintsara : En cas affections du nez et la gorge, de bouton de fièvre. Pour le confort respiratoire, et pour renforcer des défenses immunitaires. Antivirale, anti-infectieuse, antibactérienne, anti-douleur, antispasmodique, décontractante musculaire, expectorante, neurotonique, équilibrante et positivante.
  • Menthe poivrée : anesthésique, antalgique, anti-inflammatoire, anti nausées, digestive, antiseptique intestinal, expectorante, détoxifiante, mucolytique, rafraichissante, tonifiante, stimulante, . En cas de migraines et fortes transpirations.

COMMANDER CES HUILES ESSENTIELLES

Comment choisir ses huiles essentielles

Pour choisir une HE de qualité, elle doit être 100 % pure et naturelle, donc constituée uniquement de molécules aromatiques volatiles :

– Les HE ne doivent pas être dénaturées par une dilution, par une addition de composants synthétiques ou par coupage avec des huiles ou de l’alcool.
– Elles ne doivent pas être colorées, pas de déterpénation, pas de peroxydation, pas de reconstitution.
– Elles doivent être biologiques mais le label AB ou ECOCERT ne suffisent pas pour garantir la qualité.
– Il faudra donc porter une attention particulière à la teneur en principes actifs (confirmée par des analyses en laboratoire), l’origine et le terroir, les producteurs et le type de production, le mode non polluant de production, la conservation des HE…

Sur le flacon (en verre et qui ne laisse pas passer la lumière), doivent figurer les informations suivantes :
– La dénomination latine de la plante pour éviter des confusions des noms communs variables
– Le Chémotype de la plante
– L’origine géographique
– La partie de la plante (les feuilles, fruits, écorce …)
– La garantie “Huile Essentielle 100% pure et naturelle”
– Le nom de l’organisme certificateur pour les HE biologiques
– Le numéro de lot pour la traçabilité
– La DLUO (date limite d’utilisation optimale)
– Les coordonnées du fabricant.
– La contenance.
– Le mode d’utilisation
– Un prix trop attrayant est souvent le signe d’une mauvaise qualité

En espérant que cet article vous aidera à en savoir plus sur les huiles essentielles, prenez soin de vous ❤️!

Si cet article vous plaît, n’hésitez pas à laisser un commentaire et à le partager autour de vous ❤️