Restez informé avec notre

vidya_logo-black

Le glutamate monosodique (E621)

par
Grégory Dahan
|
7 Août 2017

QU’EST-CE QUE LE GLUTAMATE MONOSODIQUE ?

Le glutamate monosodique ou glutamate de sodium (E621) est un sel de l’acide glutamique et est un des additifs les plus utilisés par les industriels agroalimentaires. Il s’agit d’un sel de sodium d’un acide aminé non essentiel. Il diffère du glutamate de certains légumes, viandes ou poisson qui ne sont pas toxiques pour notre organisme car présents en trop faibles quantités. Les industriels utilisent une forme chimique de glutamate, généralement issue d’une fermentation bactérienne. En effet la production de glutamate monosodique (glutamate de sodium ou E621, GMS) est similaire à la prodution de vin, de vinaigre, de yaourt ou encore de chocolat.

A QUOI SERT-IL ET OU LE RETROUVE-T-ON?

Très rentable pour les industriels, le GMS est utilisé en tant qu’exhausteur de goût pour améliorer et arrondir les qualités gustatives générales d’un produit. Il peut également être utilisé pour limiter l’apport en sel car il contient jusqu’à 3 fois moins de sodium que le chlorure de sodium. De par son faible coût il est présent dans la plupart des produits alimentaires transformés comme les produits de snacking (chips, biscuits apéritifs…), les sauces, les soupes et bouillons déshydratés, les plats cuisinisé industriel et les produits de la cuisine asiatique. Il est également très appréciés des enseignes de fast food et de restauration rapide (et pas de très bonne qualité).

QUELS SONT LES EFFETS DU GMS SUR NOTRE ORGANISME ?

LE GMS ET LE CERVEAU

La glutamine est un acide aminé naturellement présent dans notre corps (sang, muscles) et est essentiel au bon fonctionnement du cerveau notamment au niveau de l’apprentissage et de la mémoire. Cependant le GMS est une excitotoxine c’est à dire que cette molécule est capable de stimuler voir de détruire les cellules nerveuses (neurones) s’il est consommé en excès.

LE GMS ET L’OBÉSITÉ

De plus le GMS a un potentiel addictif! En effet il est capable de bloquer les mécanismes de réduction de l’appétit et incite ainsi le consommateur à consommer encore plus, ce qui est vraisemblablement bénéfique à l’industriel.

LES POPULATIONS À RISQUES

Les personnes les plus sensibles sont les femmes enceintes, les bébés, les jeunes enfants et les personnes âgées. En effet ces populations ont une barrière hémato-encéphalique plus fragile qu’un adulte en bonne santé. Cette barrière physiologique, située entre le système nerveux central et la circulation sanguine, protège le cerveau des toxines, agents pathogènes ou hormones qui circulent dans le sang. Chez les femmes enceintes le GMS peut traverser la barrière placentaire et consommé en excès, d’importantes quantité de GMS peuvent atteindre le cerveau du bébé et provoquer des dysfonctionnements neuronaux.

Ainsi vous l’aurez compris le principal problème du GMS est un problème de dosage car il est présent en faible quantité dans la plupart des produits industriels. Consommés occasionnellement ces produits ne sont pas à proprement toxiques pour notre organismes mais si la consommation devient régulière la toxicité de ce genre d’additif peut s’avérer très forte. Aujourd’hui les avis concernant la toxicité du GMS restent très contradictoires mais cet additif est de plus en plus controversé.

 

Newsletter

Profite de plus de conseils, reste informé de nos actualités et découvre nos nouveautés avec à notre newsletter.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

À propos de l’auteur

Voir les commentaires

Aucun commentaire

tu aimeras aussi

News
letter

Profite de plus de conseils, reste informé de nos actualités et découvre nos nouveautés !
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
© Vidya Ayurveda
2017
|
Mentions Légales & Politique de Confidentialité
magnifierarrow-leftarrow-right linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram